Empowering Cameroon: The Ground-breaking National Women's Negotiations for Peace

Autonomiser le Cameroun : La Révolution des Négociations Nationales des Femmes pour la Paix

In a transformative moment for Cameroon, history was etched into the nation’s tapestry from September 19 to 21, 2022, as the inaugural National Women’s Negotiations for Peace unfolded at the Yaounde Conference Centre. A symphony of determination echoed through the halls, uniting women’s organisations and networks from every corner of the country in a resounding call for lasting peace.

Empowering Women, Building Peace

This unprecedented event emerged from the visionary Women’s Peace Convention, a coalition of 60 organisations established in January 2021. This constellation of women, representing diverse regions and social categories, galvanised their collective strength with the unwavering support of the Friedrich Ebert Foundation. Their mission to contribute to a harmonious and peaceful Cameroon.

The Evolution

The journey towards the National Women’s Negotiations began with the landmark Women’s Convention in July 2021. Over 1,800 women, spanning age, profession, and background, gathered to make history. The resounding success of the convention birthed the Women’s Call for Peace in Cameroon, a monumental declaration resonating with women’s heartbeats across the nation.

Du 19 au 21 septembre 2022, l’histoire du Cameroun s’est inscrite dans le paysage national à l’occasion des premières Négociations Nationales des Femmes pour la Paix qui se sont déroulées au Palais des Congrès de Yaoundé. Une symphonie de détermination a résonné dans les couloirs, unissant les organisations et réseaux de femmes de tous les coins du pays dans un appel retentissant pour une Paix durable.

Autonomiser les femmes, construire la Paix

Cet événement sans précédent est né de la vision de la Convention des Femmes pour la Paix, une coalition de 60 organisations établie en Janvier 2021. Cette constellation de femmes, représentant diverses régions et catégories sociales, a galvanisé sa force collective avec le soutien indéfectible de la Fondation Friedrich Ebert. Leur mission : contribuer à un Cameroun harmonieux et pacifique.

Évolution

Le voyage vers les Négociations Nationales des Femmes a commencé avec la Convention des Femmes en Juillet 2021. Plus de 1 800 femmes, de tout âge, de toute profession et de toute origine, se sont réunies pour écrire l’histoire. Le succès retentissant de la Convention a donné naissance à l’Appel des Femmes pour la Paix au Cameroun, une déclaration monumentale qui résonne avec les battements de cœur des femmes à travers le pays.

From Convention to Negotiation

Fuelled by the spirit of unity and the fervent desire for peace, the women of Cameroon didn't rest on the laurels of the convention's success. Instead, they took a giant leap forward, organising the ground-breaking National Women's Negotiations for Peace. This was not just a conference; it was a transformative experience where women played pivotal roles in simulated peace negotiations, embodying the characters and challenges of real-life conflict regions.

De la Convention aux Négociations

Animées d'un esprit d'unité et d'un fervent désir de Paix, les femmes du Cameroun ne se sont pas reposées sur les lauriers du succès de la convention. Au contraire, elles ont fait un pas de géant en organisant les Négociations Nationales des Femmes pour la Paix, une initiative sans précédent. Il ne s'agissait pas d'une simple conférence, mais d'une expérience transformatrice au cours de laquelle les femmes ont joué un rôle central dans des simulations de négociations de Paix, en incarnant les personnages et les défis des régions en conflit dans la vie réelle.

Objectives Unveiled

The objectives of the National Women’s Negotiations were multi- faceted and resoundingly clear.

Firstly, it aimed to shatter the misconception that negotiations are a taboo or a sign of weakness. Instead, the women showcased that negotiations are positive and imperative for sustainable peace. This narrative debunked ingrained stereotypes and signalled a paradigm shift in how peace talks are perceived in Cameroon.

Secondly, the negotiations stood as a testament to the capabilities of women in orchestrating complex processes to positive conclusions. It shattered the glass ceiling, both quantitatively and qualitatively, demonstrating that women deserve representation at all levels of peacebuilding, especially within official spheres.

Thirdly, the negotiations sought to strengthen the bonds of fraternity among the people of Cameroon. By addressing multifaceted challenges in three conflict-ridden regions – East, Far North, North-West, and South-West – the event aimed to draw the international community’s attention to the trials and tribulations faced by the nation. Through unity, the women envisioned garnering global solidarity for the resilient people of Cameroon.

Objectifs Dévoilés

Les objectifs des Négociations Nationales des Femmes étaient multiples et d’une clarté éclatante.

Dans un premier temps, il s’agissait de briser l’idée fausse selon laquelle les négociations sont un tabou ou un signe de faiblesse. Au contraire, les femmes ont montré que les négociations sont positives et impératives pour une Paix durable. Ce récit a permis de démonter des stéréotypes bien ancrés et a marqué un changement de paradigme dans la manière dont les pourparlers de Paix sont perçus au Cameroun.

Deuxièmement, les négociations ont témoigné de la capacité des femmes à orchestrer des processus complexes pour aboutir à des conclusions positives. Elles ont brisé le plafond de verre, tant sur le plan quantitatif que qualitatif, démontrant que les femmes méritent d’être représentées à tous les niveaux de la construction de la Paix, en particulier dans les sphères officielles.

Troisièmement, les négociations ont cherché à renforcer les liens de fraternité entre les peuples du Cameroun. En abordant les défis à multiples facettes dans trois régions en proie à des conflits – l’Est, l’Extrême-Nord, le Nord- Ouest et le Sud-Ouest –

l’événement visait à attirer l’attention de la communauté internationale sur les épreuves et les tribulations auxquelles le pays est confronté. En s’unissant, les femmes ont envisagé de susciter une solidarité mondiale en faveur du peuple camerounais, qui a su faire preuve de résilience.

Simulated Realities

The negotiations delved into the intricate fabric of conflicts in the East, Far North, and North- West/South-West regions. In a revolutionary move, expert consultants trained platform members in negotiation skills and the art of simulation. The scenarios were not mere theoretical constructs; they mirrored the harsh realities faced by communities affected by conflicts, offering a unique platform for women to embody the roles of negotiators, mediators, and community leaders.

Réalités Simulées

Les négociations ont permis de plonger dans le tissu complexe des conflits dans les régions de l'Est, de l'Extrême-Nord et du Nord- Ouest/Sud-Ouest. Dans une démarche révolutionnaire, des consultants experts ont formé les membres de la plateforme aux techniques de négociation et à l'art de la simulation. Les scénarios n'étaient pas de simples constructions théoriques ; ils reflétaient les dures réalités auxquelles sont confrontées les communautés touchées par les conflits, offrant une plateforme unique aux femmes pour incarner les rôles de négociatrices, de médiatrices et de leaders communautaires.

 

Profound Outcomes

The East Region negotiations centered around an imaginary village called Mpoke, addressing issues of scarce resources, refugees, and displaced persons. The ‘Roadmap for Achieving Social Harmony and Peace in Mpoke’ outcome represented a tangible commitment to address the needs and interests of all parties involved.

In the Far North Region, the negotiations in the commune of Kolofata navigated terrorism, economic challenges, and societal tensions. The resulting ‘Peace Agreement’ laid the groundwork for mitigating the adverse effects of the security and humanitarian crises, offering a glimmer of hope for prosperity and dignity.

The North-West and South-West Regions negotiations unfolded at a historic moment when advocacy efforts compelled key actors to engage in unconditional and inclusive peace talks. The ‘Roadmap to Peace’ that emerged signalled a collective commitment to the ceasefire, prisoner release, amnesty, and inclusive dialogue.

 

Des Résultats Remarquables

Les négociations de la région de l’Est se sont concentrées sur un village hypothétique appelé Mpoke, abordant les questions de la rareté des ressources, des réfugiés et des personnes déplacées. La ” Feuille de Route pour Atteindre l’Harmonie Sociale et la Paix à Mpoke ” a représenté un engagement tangible pour répondre aux besoins et aux intérêts de toutes les parties impliquées.

Dans la région de l’Extrême-Nord, les négociations dans la commune de Kolofata ont porté sur le terrorisme, les défis économiques et les tensions sociales. L’accord de Paix qui en a résulté a jeté les bases d’une atténuation des effets néfastes des crises sécuritaires et humanitaires, offrant une lueur d’espoir pour la prospérité et la dignité.

Les négociations dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest se sont déroulées à un moment historique où les efforts de plaidoyer ont contraint les acteurs clés à s’engager dans des pourparlers de paix inconditionnels et inclusifs. La ” Feuille de Route pour la Paix ” qui a émergé a signalé un engagement collectif en faveur du cessez-le-feu, de la libération des prisonniers, de l’amnistie et d’un dialogue inclusif.

Proclaiming Peace

The National Women's Negotiations culminated on the International Day of Peace, 21 September 2022. This momentous day saw a 26-article Peace Treaty proclamation that transcended regional boundaries, addressing the past, foreseeing the future, and uniting the nation under the banner of enduring peace.

Proclamation de la Paix

Les Négociations Nationales des Femmes ont culminé lors de la Journée Internationale de la Paix, le 21 Septembre 2022. Ce jour mémorable a vu la proclamation d'un Traité de Paix de 26 articles qui a transcendé les frontières régionales, abordant le passé, prévoyant l'avenir et unissant la nation sous la bannière d'une Paix durable.

 

Inspirational Ceremony

Fifty-two women from the Planning Committee ceremonially proclaimed the Peace Treaty, creating an evocative display of unity. In pairs, each woman took turns reading an article, one in English and one in French, symbolizing cooperation across linguistic divides. The Peace Treaty, symbolically cradled in the hands of a carved wooden family, was handed over to the Minister for the Promotion of Women and the Family, Prof Abena Ondoa.

Global Support and Recognition

The event garnered international acclaim with keynote speeches from “UN Secretary-General Antonio Guterres” and notable figures like “Ms Sima Bahous, Mr Moussa Faki Mahamat, Ms Malala Yousafzai”, and “HE Ms Ellen Johnson-Sirleaf.” The presence of observers, including diplomats, government representatives, and influential national figures, underscored the event’s significance.

Media Amplification

The National Women’s
Negotiations received extensive coverage from 17 media organisations, both national and international. Outlets such as Voice of America, Deutsche Welle, and various television, radio, and print platforms ensured that the transformative events reached audiences far and wide.

 

Cérémonie Inspirationnelle

Cinquante-deux femmes du Comité de Planification ont proclamé cérémonieusement le Traité de Paix, créant ainsi une démonstration évocatrice d’unité. Deux par deux, chaque femme a lu à tour de rôle un article, l’un en Anglais et l’autre en Français, symbolisant ainsi la coopération au-delà des divisions linguistiques. Le Traité de Paix, symboliquement bercé dans les mains d’une famille en bois sculpté, a été remis à la Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, Prof Abena Ondoa.

Soutien et Reconnaissance Mondiale

L’événement a été salué par la communauté internationale, avec des discours du “Secrétaire Général des Nations Unies Antonio Guterres” et de personnalités telles que “Mme Sima Bahous, M. Moussa Faki Mahamat, Mme Malala Yousafzai”, et “S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf”. La présence d’observateurs, dont des diplomates, des représentants de gouvernements et des personnalités nationales influentes, témoigne de l’importance de cette rencontre.

Amplification par les Médias

Les Négociations Nationales des Femmes ont été largement couvertes par 17 organisations médiatiques, tant nationales qu’internationales. Des médias tels que Voice of America, Deutsche Welle et diverses plates-formes de télévision, de radio et de presse écrite ont veillé à ce que le public soit largement touché par ces événements transformateurs.

Conclusion

The National Women's Negotiations for Peace in Cameroon stands as a testament to the strength, resilience, and determination of Cameroonian women. In breaking new ground, they have orchestrated a ground- breaking event and set a precedent for inclusive, women-led peacebuilding. The Peace Treaty, a tangible outcome of their efforts, is a beacon of hope, inspiring future generations and laying the foundation for real-life, lasting Peace accords.

Conclusion

Les Négociations Nationales des Femmes pour la Paix au Cameroun témoignent de la force, de la résilience et de la détermination des femmes du Cameroun. En innovant, elles ont orchestré un événement inédit et créé un précédent pour une construction de la Paix inclusive et menée par les femmes. Le Traité de Paix, résultat tangible de leurs efforts, est une lueur d'espoir, inspirant les générations futures et jetant les bases d'accords de Paix réels et durables.

Cameroon, through the unity and strength of its women, has etched a new chapter in its history, one that resonates with the promise of a peaceful and harmonious future.

Le Cameroun, grâce à l’unité et à la force de ses femmes, a écrit un nouveau chapitre de son histoire, qui résonne comme la promesse d’un avenir pacifique et harmonieux.

Justine Kumche

Justine Kumche was a beacon of strength and compassion, a guiding light in the realm of women’s empowerment and peacebuilding. Her journey, which began in the village of Mbengwi, was marked by a steadfast dedication to education and learning. Justine’s academic achievements, culminating in a Master’s degree in Anthropology Development, laid the foundation for her impactful professional life.
 
As the Co-founder and Executive Director of Women in Alternative Action (WAA) Cameroon, Justine was a trailblazer in promoting women’s rights and advocating for peace. Her visionary leadership extended to founding the WAA Cameroon Queens for Peace International (QPI), a network that empowered wives of traditional leaders as community peacebuilders, focusing on advancing the UNSCR 1325. Justine’s activism transcended borders, taking her to numerous countries and international organizations where she championed the rights of women, children, and youths.
 
In her personal life, Justine was a devoted wife and mother, deeply committed to her family and community. Her Christian faith was a guiding force, evident in her active participation in church activities and community development projects. Justine’s legacy of compassion, resilience, and dedication lives on in the hearts of those she touched, inspiring us to continue her noble work for a more peaceful and equitable world.
 
========================
 
Justine Kumche était un phare de force et de compassion, un guide dans le domaine de l’autonomisation des femmes et de la construction de la Paix. Son parcours, qui a débuté dans le village de Mbengwi, a été marqué par un dévouement sans faille à l’éducation et à l’apprentissage. Les résultats académiques de Justine, couronnés par une Maîtrise en Anthropologie du Développement, ont jeté les bases d’une vie professionnelle pleine d’impact.

En tant que cofondatrice et directrice exécutive de Women in Alternative Action (WAA) Cameroon, Justine a été une pionnière dans la promotion des droits des femmes et la promotion de la Paix. Son leadership visionnaire l’a amenée à fonder le réseau Queens for Peace International (QPI), qui permet aux femmes des chefs traditionnels de devenir des bâtisseuses de Paix dans les communautés, en mettant l’accent sur la promotion de la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité de l’ONU. Justine a transcendé les frontières par son activisme et s’est rendue dans de nombreux pays et organisations internationales où elle a défendu les droits des femmes, des enfants et des jeunes.

Dans sa vie privée, Justine était une épouse et une mère dévouée, profondément attachée à sa famille et à sa communauté. Sa foi chrétienne était une force qui la guidait, comme en témoigne sa participation active aux activités de l’église et aux projets de développement communautaire. L’héritage de compassion, de résilience et de dévouement de Justine vit dans le cœur de ceux qu’elle a touchés, nous inspirant à poursuivre son noble travail pour un monde plus pacifique et plus équitable.